MathFle

Accueil > Divers > Organisation dans la classe, ou dans l’établissement > Contenu des enseignements en mathématiques en classe d’accueil.

Contenu des enseignements en mathématiques en classe d’accueil.

mercredi 7 novembre 2007 par webmaster

Les dispositifs d’accueil des élèves primo-arrivants sont extrêmement différents d’un établissement à l’autre.

Je me place ici dans le cas d’une classe regroupant au maximum une quinzaine d’élèves, tous primo-arrivants. Les connaissances de ces élèves en mathématiques sont très différentes, mais ils sont regroupés dans cette classe le temps d’apprendre à parler, lire et écrire le français. Lorsqu’ils seront capables de suivre les cours habituels, ils quitteront la classe d’accueil.

Il ne s’agit pas vraiment de leur apprendre de nouvelles notions mathématiques, mais plutôt de leur apprendre en français des mathématiques qu’ils ont déjà apprises dans leur pays d’origine.

Evidemment, il faut tenir compte du fait que certains élèves n’étaient pas (ou peu) scolarisés avant d’arriver en France : pour ces élèves, tout ce qu’on fera en classe d’accueil sera une nouveauté, à commencer par la lecture et l’écriture - et même la façon de se tenir en classe et de s’organiser dans son travail - . Ces élèves resteront dans la classe d’accueil le plus longtemps. Dans certains cas, ils sont regroupés dans une classe d’accueil pour élèves non scolarisés antérieurement.

D’autres élèves viennent de pays où ils ont été scolarisés régulièrement, et souvent dans lesquels les programmes et le système scolaire sont assez proches du système français. Ces élèves peuvent être capables de quitter la classe d’accueil au bout de quelques semaines ou de quelques mois.

Une progression possible sur une année :
- Numération entière
- Premiers éléments de géométrie (points, droites, segments...)
- Opérations et problèmes simples
- Triangles et quadrilatères
- Nombres décimaux, repérage
- Aires et périmètres
- Fractions

D’autres exemples de progressions, plus détaillés sont donnés ici, dans un dossier téléchargeable

Ces différents chapitres doivent regrouper les notions essentielles pour suivre les cours de maths au collège et doivent être suffisamment ouverts pour faire travailler des élèves de niveaux très différents.

Par exemple, dans le chapitre sur les premiers éléments de géométrie, on peut faire travailler les élèves sur le vocabulaire et la notation des noms de segments, droite, etc. Mais également leur apprendre à comprendre puis à rédiger des programmes de constructions.

Autre exemple : le chapitre "décimaux et repérage" peut aller de l’apprentissage de l’usage de la règle graduée au repérage dans le plan par des nombres relatifs et aux calculs avec les nombres relatifs.

Pour ce qui concerne les évaluations, on est obligé d’essayer de distinguer ce qui relève de l’apprentissage de la langue française de ce qui relève des mathématiques. Par exemple, une fiche permet d’évaluer la connaissance du vocabulaire et la compréhension des consignes. Cette fiche est commune à tous les élèves (ou presque tous !). Ensuite, en fonction de leurs connaissances en mathématiques (et donc aussi en fonction de la classe que chaque élève est destiné à intégrer après son passage en classe d’accueil), il faut prévoir des fiches d’évaluation "purement mathématique" de niveau plutôt 6ème, plutôt 5ème, etc.


1 Message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
MathFle
Directeur de publication : P. Byache